loading

À l’aide des cellules photosensibles, il a été possible de déterminer la position et la force de la lumière qui est émise par le téléphone cellulaire. Ces informations contrôlent la position de la cache qui crée l’effet de lumière. Le déplacement de la source lumineuse est en lien direct avec le déplacement latéral de la cache. Lorsqu’on approche l’appareil près de la prothèse, on découvre une plus grande partie de l’image. Si l’utilisateur bouge le téléphone vers l’avant, il avancera plus vite et moins rapidement s’il retire l’appareil de la boîte. Le son a été créé à l’aide de granulation de son offert par la NASA. Pour que le son soit réactif avec l’image, nous analysons le flux vidéo et le transformons en 512 données se situant entre zéro et un. Le message créé par cette analyse influence le filtre qui est appliqué sur l’ensemble du son génératif. Nous utilisons la FFT pour moduler l’intensité du son aléatoirement.

Dans le logiciel Max/Msp (Jitter), nous avons importé une modélisation 3D faite à partir de sketchup. Pour un rendu plus original, nous avons traité l’ensemble de la vidéo à l’aide de deux shaders. Le premier nous permet d’ajouter une zone de floue et le deuxième modifie la couleur des traînées et des zones de floue en question.

Video démo : https://vimeo.com/110940154

Step 1: Composantes Électroniques

Le schéma montre la manière de brancher les cellules photosensibles. Cette logique est appliquée pour chacun des capteurs qui sont branchées dans quatre entrées analogiques différentes.

Step 2: La Base De Carton (le Dessous)

La base de carton permet d'installer et de dissimuler les composantes électroniques : l'arduino, les résistances de 5k, le filage et les cellules photosensibles.

Step 3: La Base De Carton (le Dessus)

Le socle de carton aide non seulement à dissimuler les composantes électroniques, mais sert aussi de support pour les cellules photosensibles, aidant celles-ci à tenir bien en place vis-à-vis les trous de la planche de masenite perforé qui vient recouvrir le socle.

Step 4: La Planche Déposée Sur La Base

Une planche de masonite perforé vient recouvrir la base de carton. Le matériau permet d'organiser facilement la positionnement des cellules photosensibles puisque les trous sont déjà présent. Il suffit de recouvrir la planche avec un papier autocollant et perforé celui-ci vis-à-vis les trou du masonite par lesquels les cellules photosensibles émergeront.

Step 5: Le Couvercle

Le couvercle composé de plexyglass sert à circonscrire l'espace alloué à l'interaction avec le dispositif. Les différentes parties sont assemblées à l'aide de colle et de vis.

Step 6: Le Résultat

Le résultat est une structure solide qui ne laisse apparaître aucune composante électronique.

Interaction avec l'interface : L'interface doit être installée dans un endroit sombre. À l'aide d'une lampe de iphone, on vient illuminer les cellules photosensibles en glissant l'appareil sous le couvercle de plexyglass.

<p>merci de partager votre projet !</p>

About This Instructable

367views

2favorites

License:

More by joepelletier:Un galop dans la prairie Petite-Patrie 
Add instructable to: